HISTOIRE DU VIGNOBLE

LE VIGNOBLE CHABLISIEN

Dès le Moyen Âge, en 1455, on exportait du vin vers l'Angleterre, les Flandres et la Picardie. Le vin de Chablis était donc déjà renommé.

Le phylloxera détruit le vignoble à la fin du 19° siècle. Il se reconstruit peu à peu et connaît son essor en 1960.

Aujourd'hui constitué d'environ 6000 hectares uniquement en cépage Chardonnay sur des marnes Kimméridgiennes, la qualité de ce vin blanc sec et fruité est mondialement connue.

LE VIGNOBLE TONNERROIS

Jusqu'à la fin du 19° siècle, le vignoble Tonnerrois est important et connu pour la qualité de ses vins rouges, plus de 1000 hectares en 1885, sur les communes de Tonnerre, Epineuil, Dannemoine, Junay et Molosmes. Il est installé sur les marnes Kimméridgiennes du bord de l'Armançon autour de Tonnerre.

Comme partout le phylloxéra détruit le vignoble. Il est reconstitué en partie depuis 1970, majoritairement, en pinot noir sur Epineuil (80 ha de rouge et rosé), en Chardonnay sur Tonnerre (60 ha de blanc) .

La dernière née des appellations Bourguignone : Bourgogne Tonnerre Blanc.